Fendi présente son premier défilé couture sans Karl Lagerfeld

Fendi a présenté son premier défilé couture sans Karl Lagerfeld, jeudi dernier à Milan. La créatrice, Silvia Venturini Fendi, a souhaité rendre hommage au Kaiser de la mode.

Jeudi dernier, Silvia Venturini Fendi a présenté le premier défilé couture, automne-hiver 2019-20, de la maison éponyme sans Karl Lagerfeld, décédé en février dernier. La créatrice italienne et sœur du clan Fendi, a puisé son inspiration dans les archives de Karl Lagerfeld. Au total, 54 silhouettes ont défilé sur le Mont Palatin, au cœur de Rome. Un chiffre qui représente le nombre d’années de collaboration entre la maison milanaise et le créateur Allemand.

« L’endroit du défilé a été choisi avec Karl et devient le temple de ce qu’il nous a légué. Le cœur bat fort car l’émotion est grande d’être ici aujourd’hui sans lui », a confié Serge Brunswick, président de Fendi, quelques minutes avant le show à l’AFP.

Les silhouettes glamour sortaient tout droit des années 1970 avec des coupes au bol et de longues robes esprit bohème à imprimé marbre. Cette même époque a vu l’apparition de la fourrure, marque de fabrique de la maison Fendi depuis, avec un logo siglé de deux F pour « Fun Fur » (fourrure amusante). Une idée encore de Karl Lagerfeld.

En 1997, aux côtés de Silvia Venturini Fendi, le créateur allemand à même dessiné le premier it-bag de l’histoire de la mode : le Baguette. Sa cote de popularité a explosé lorsqu’il a été aperçu aux coter de Carrie Bradshow dans la série américaine Sex and the City.

Laisser un commentaire