Zac Posen met un terme à sa ligne de vêtements

Le créateur américain Zac Posen vient d’annoncer sa décision. Il met définitivement un terme à l’activité de sa ligne de vêtements.

Connu pour ses robes glamour de tapis rouge qui honorent les stars hollywoodiennes depuis près de 20 ans, Zac Posen ferme son label éponyme. La décision a été annoncée vendredi par le designer, qui restera par ailleurs directeur de la création pour la mode féminine chez Brooks Brothers. 

Zac Posen x White One – automne 2020 ©XAVI MENÓS

A travers un communiqué, Zac Posen a expliqué que sa société a jusqu’ici tenté, sans succès, de s’orienter dans le secteur de la mode, dans un contexte où la fast fashion et les ventes en lignes ont les pleins pouvoirs :

« J’essaie personnellement de trouver le bon partenaire depuis un certain temps. Mais le temps s’est écoulé et le climat difficile qui régnait dans notre industrie. »

Sur Instagram, Zac Posen, dont les robes ont été portées par d’innombrables célébrités dont Michelle Obama, Naomi Campbell et Beyoncé, a tenu à remercier ses équipes, sans qui il n’aurait pu faire tout ce chemin.

« Je tiens à exprimer ma reconnaissance envers notre équipe extraordinaire et à tous ceux qui se sont tenus à mes côtés ainsi que de la marque. Je leur dois beaucoup de gratitude pour leur soutien indéfectible et leur dévouement envers la société. Je suis reconnaissant à l’équipe qui a prêté son talent incomparable et son engagement tout au long de l’histoire. Je reste incroyablement fier de ce que nous avons créé et plein d’espoir pour l’avenir. »

Un Prix et un documentaire

La maison Zac Posen a été fondée en 2001, juste après que le jeune créateur, âgé de 20 ans à l’époque, soit sorti de la Central Saint Martins College of Art and Design de Londres. En 2004, le CFDA (Council of Fashion Designers of America – Conseil des créateurs de mode d’Amérique) lui a décerné le prestigieux Prix Perry Ellis de Swarovski pour la mode féminine.

Le designer américain a également fait l’objet d’un documentaire en 2017 : « House of Z », qui a mis en lumière ses premiers et ses succès mais également les difficultés dans la gestion de sa maison de couture. 

Laisser un commentaire