Devenir mannequin : mode d’emploi et recrutement

Les clichés ont la vie dure et pourtant ! Devenir mannequin ou modèle est un rêve d’enfant pour beaucoup d’adolescents et jeunes adultes. Il n’existe pas de formules miracles même si certaines mensurations sont attirantes pour les agences de mannequinat

. Néanmoins, chaque cas est atypique dans le domaine de la mode et chaque grand couturier aura ses propres caprices en voulant à tout prix désigner l’effigie qui enveloppera sa création. L’emploi de mannequin ne signifie pas pour autant intégrer la Fashion Week en un claquement de doigt.

Les mannequins travaillent beaucoup ou au contraire ont du mal à trouver des missions. S’il existe des critères prépondérants, on s’aperçoit avec le temps que le visage de la mode change et se mondialise. Jetons donc ensemble un regard sur ce qui pourrait déclencher l’embauche d’un modèle.

Par essence, c’est l’agence de mannequinat qui dispose

Une agence de mannequinat ne vous dévoilera jamais le secret des cartes. En revanche, elle connaît déjà les candidats qu’elle est prête à accepter. Si pendant des années, la maigreur ainsi que les clichés ont penché vers les mannequins de type blond européen, aujourd’hui, la mode prend de nouvelles allures.

Il n’est pas rare de voir des modèles à la peau ambrée ou des looks beaucoup plus rondelets et bien en chair qui plaisent particulièrement pour certains créateurs. Le choix d’un candidat va donc se porter comme sur le marché de l’offre et de la demande sur ce que le client souhaite avant toute chose.

En ce sens, qui ne tente rien n’a rien. C’est donc à vous de vous déplacer de préférence sur la capitale de la mode si vous êtes en France qu’est Paris.

Dénicher la perle rare par ses propres services

C’est un peu ce que recherchent les agences de model en ce moment. Le cliché Ken et Barbie, c’est l’ancienne norme que les professionnels de la mode ne veulent plus reproduire. Des clichés qui lassent les gens en quête de renouveau à leur tour.

Il est donc certain que les mensurations fines sont toujours dans les standards. En revanche pour compléter leurs équipes, les agences n’hésiteront pas à aborder les personnes souhaitées dans la rue ou au cœur de défilés locaux.

Bien que le critère beauté compte, les agences de mannequinat ne cherchent pas que de belles formes ou de beaux visages. C’est avant tout le charisme, un sourire naturel écrasant, une personnalité ou le côté ethnique qui feront peser dans la balance.

Si la personne est d’une intelligence remarquable, coopérante avec un mental d’acier, ce sont des atouts pesant dans la balance pour sévir dans le monde rude de la mode.

La légende du portefolio : mythe ou réalité ?

Encore une fois, le portefolio pour se présenter en agence est à double tranchant :

  • Soit votre rigueur et naturel plaise à vos interlocuteurs
  • Sinon il peut jouer en votre défaveur.

Les agences ne voient pas qu’une personne vêtue en train de marcher au cœur de clichés. Elles souhaitent réellement une valeur ajoutée que leurs clients voudront s’arracher à tout prix. Le fait de paraître trop simpliste sur des photos en noir et blanc n’est pas partie gagnée.

Cela peut manifester votre volonté d’aller de l’avant. Cependant, les recruteurs savent lire au cœur des images comme vous sauriez décrypter un message codé. Elles ont donc d’emblée l’instinct nécessaire pour savoir si vous correspondez au métier.

Autres articles :