devenir-plombier-pourquoi-et-comment

Travailler comme plombier présente de multiples avantages. C’est surtout le travail où le risque de chômage est presque néant. Le plombier décide en fait entre travailler pour une entreprise et être autonome. Son champ d’intervention est vaste : dans la plomberie sanitaire, dans le chauffage ou la climatisation. Ainsi, que fait réellement un plombier? Quels sont les avantages à devenir plombier? Quels sont les savoir-faire et les qualités nécessaires pour ce poste?

Un plombier : ce qu’il fait réellement

En général, un plombier est un ouvrier qualifié pour entretenir les canalisations d’eau et de gaz. Le métier se rattache à de multiples domaines du bâtiment, il est donc possible qu’un plombier travaille dans un chantier. Selon sa spécialisation, on peut classer les plombiers sanitaires et les plombiers chauffagistes. Un plombier sanitaire s’occupe des installations des équipements sanitaires comme les baignoires, les lavabos…  C’est aussi lui qui est chargé de la mise aux normes de ces derniers. Un plombier chauffagiste, quant à lui, se spécialise dans le domaine du chauffage et de la climatisation.

Les principales missions du plombier

  • L’installation du système (sanitaire ou de chauffage): il étudie la faisabilité du projet d’installation avant de se lancer dans les travaux.
  • La mise aux normes des équipements: il vérifie si ces derniers sont installés correctement. C’est-à-dire, si les normes de plomberie et les normes sécuritaires en vigueur ont été respectées.
  • Le maintien et le dépannage des équipements : il est celui qu’il faut appeler pour réparer ou pour remplacer les équipements ou systèmes défectueux. Il se charge également de l’entretien périodique de ces derniers.

Si le plombier travaille pour son compte, il doit aussi assurer le rôle de comptable et gérer lui-même ses rendez-vous, son emploi du temps.

Les principales tâches qu’effectue un plombier

Ce métier est particulièrement fait pour les personnes habiles de ses mains. En effet, être plombier se résout à exercer ces activités assez techniques au quotidien. Par exemple : marquer la position de la tuyauterie dans les murs à l’aide d’une règle, couper, fléchir ou fileter des tuyaux à l’aide des outils manuels… Malgré cela, certaines femmes exercent ce métier. Ce sont les plombières.

Quels sont les avantages de travailler comme plombier ?

Devenir plombier : un métier qui recrute

En effet, il s’agit d’un métier avec beaucoup de débouchés. Selon le Besoin en Main d’Œuvre (BMO), cette année on compte environ 22000 le nombre de projets de recrutement de plombier chauffagiste. Ce n’est donc pas les opportunités d’embauche qui manquent. Néanmoins, le plombier peut décider de travailler pour son compte. En effet, grâce à sa polyvalence, il peut proposer tout type de services pour n’importe quel client : entreprises, collectivités, particuliers et industries. Il peut aussi choisir de devenir formateur en plomberie, ou pourquoi pas créer lui-même sa propre PME de prestataire de services en plomberie.

Devenir plombier: un métier qui paie bien

En tant que salarié, un plombier débutant gagne environ 1348 euros net par mois. En fin de carrière, il peut toucher 1880 euros et plus. Il est à noter que ce montant varie en fonction des compétences du plombier, mais aussi de la grandeur de l’entreprise qui l’emploie. Un plombier qui travaille pour son compte gagne environ plus de 2000 euros net par mois. Mais encore une fois, ce montant est variable, car cela dépend du nombre de services effectués et des clients.

Les contraintes dans le métier de plombier

Travailler comme plombier n’est pas toujours une partie de plaisir. Un plombier doit disposer d’une grande disponibilité pour qu’il puisse rapidement aux besoins des clients. En cas d’urgence, ils sont sollicités, même pendant les jours fériés. En outre, c’est un travail qui demande beaucoup d’effort physique (pour soulever les équipements lourds, par exemple). Il faut aussi noter que les plombiers travaillent souvent dans des espaces confinés, dans une posture désagréable et souvent dangereuse.

Devenir plombier: les compétences requises, les formations à suivre et les qualités essentielles

Tenant compte des contraintes et des responsabilités qu’engendre le métier, on voit clairement que devenir plombier n’est pas fait pour tout le monde. Cela requiert de la connaissance en la matière, du savoir-faire ainsi que d’autres nombreuses qualités.

Réussir dans le métier de plombier: les qualités nécessaires

Pour devenir plombier, les connaissances théoriques et pratiques ne suffisent pas. Il faut également avoir un caractère et des qualités particuliers pour pouvoir tenir dans cet emploi, notamment la précision, la rigueur et surtout l’adaptabilité. À part cela, pour prospérer dans la carrière, il est fondamental d’avoir une qualification RGE. Pour être connu des clients, il faut également s’inscrire dans l’annuaire des artisans qualifiés du bâtiment (RGE) comme dans Toutpourvostravaux.fr/.

Les compétences requises pour devenir plombier

Un plombier doit impérativement:

  • Savoir lire et interpréter un plan ;
  • Connaître les différents matériaux (plastique, cuivre,…), leurs propriétés et comment les manipuler ;
  • Connaître les différentes règles et normes de construction relatives à la plomberie ;
  • Maîtriser les différentes techniques de traçage, de mesure, de soudure, d’assemblage…

Il doit donc au moins suivre des études ou formations pour avoir ces compétences :

  • CAP installations sanitaires ;
  • CAP installations thermiques ;
  • BEP Techniques des installations sanitaires et techniques ;
  • ou Bac pro technicien de maintenance des énergies et climatiques.