Le domaine de la mode a été marqué par les réalisations de nombreux couturiers aux talents hors pair.

liste des grands couturiers français ? Découvrez la liste !

Avec leurs qualités et leur rigueur, certains créateurs de mode ont su se révéler au monde. Ils sont parvenus à surpasser les dogmes pour offrir des créations uniques et attrayantes.

Elles sont aujourd’hui adulées et portées partout dans le monde. L’histoire de la haute couture en France est marquée par des figures emblématiques qui font de véritables chefs-d’œuvre. Focus sur les grands couturiers de France !

Hubert de Givenchy

Créateur de la marque de haute couture, Hubert Taffin de Givenchy est né en 1957 à Beauvais. Après des expériences chez différents couturiers, il crée en 1952 sa propre maison de couture dans le 8ème arrondissement à Paris. Il s’inspire en grande partie de son ami et grand couturier Balenciaga. Sa première collection est essentiellement composée de blouses élégantes et de jupes légères.

Grâce à sa rencontre avec Audrey Hepburn en 1953, il prête certaines de ses créations pour le film Sabrina de cette dernière. En 1969, Hubert de Givenchy crée sa ligne de prêt-à-porter pour homme qu’il baptise Givenchy Gentleman. Il meurt en 2018 à Neuilly-sur-Seine.

Yves Saint Laurent

Yves Saint Laurent de son vrai nom Yves Henri Donat Mathieu-Saint Laurent est né en 1936 à Oran en Algérie. Ayant passé une grande partie de sa jeunesse dans sa ville natale, il étudie à l’école de la chambre syndicale de la couture parisienne. La maison Dior le recrute ensuite pour travailler comme assistant. Après la mort de Christian Dior, il assure le poste de direction artistique.

À 21 ans, il connait un succès remarquable avec sa première collection nommée Trapèze. Plusieurs années après avoir travaillé pour la maison Dior, il crée avec son compagnon Pierre Bergé et un financier américain sa maison de haute couture.

Ses créations sont majoritairement axées sur les costumes, des tailleurs et des décors de théâtre. L’une des particularités de Yves Saint-Laurent repose sur le fait qu’il ait créé le vestiaire de la femme moderne.

Il s’agit entre autres des créations telles que les cuissardes, les costumes en tweed, les Sahariennes, le caban, le tailleur pantalon et bien d’autres. Il présente sa première collection en 1962 et créée en 1966 le premier smoking. Sa notoriété lui a d’ailleurs valu la réalisation d’un film en 2014.

Christian Lacroix

Avec sa dextérité conjuguée à l’art et à la mode, il ne fait aucun doute que Christian Lacroix figure dans les plus grands couturiers français. Né le 16 mai 1951 à Arles dans le sud de la France, il étudie d’abord l’histoire de l’art. Passionné, il décroche sa licence puis devient conservateur de musée.

Sa rencontre avec un attaché de presse de nombreuses maisons de couture, Jean-Jacques Picart lui permet de décrocher un emploi dans la maison Hermès. Il y travaille pendant de longues années avant de créer en 1987 sa maison de couture qu’il nomme Christian Lacroix.

Au cours de la même année, il sort sa première collection de vêtements haute couture. Au fil des années suivantes, il dévoile d’autres types de vêtements moins onéreux et des collections de différents accessoires. Ses œuvres s’étendent également à d’autres domaines comme l’art de la table, la parfumerie, le linge de maison et bien d’autres.

En 1991, il ouvre une boutique sur l’avenue Montaigne qui lui vaut une renommée à l’international. Il établit de nombreuses collaborations avec des services d’hôtels, la poste et même une compagnie aérienne. Son amour pour les costumes le pousse d’ailleurs à confectionner des créations pour des théâtres et l’Opéra.

Ses costumes ont servi pour des scènes telles que Cyrano de Bergerac et Carmen et Cendrillon. Bien qu’entre 2005 et 2009 la maison de haute couture a été confrontée à des difficultés financières, Christian Lacroix collabore avec d’autres stylistes et crée chaque année de nouvelles collections.

Christian Dior

Né en Normandie en 1905, Christian Dior s’installe avec ses parents à Paris à l’âge de 5 ans. Après avoir été propriétaire d’une galerie d’art contemporain et face à la crise financière de 1929, il devient vendeur de croquis de mode. Les maisons de couture telles que Balenciaga et Nina Ricci font partie de ses acheteurs.

En 1938, il est engagé comme modéliste par le couturier Robert Piguet. Peu de temps après la Seconde Guerre mondiale a lieu et il part sur le front. Ce n’est qu’en 1941, lorsqu’il revient à Paris et qu’il est engagé comme styliste chez le créateur Lucien Lelong.

En 1945, il bénéficie d’une opportunité qui booste sa carrière professionnelle. En effet, il fait la rencontre de l’industriel Marcel Boussac, le roi du coton. Ce dernier investit dans l’ouverture de la maison de couture Christian Dior qui sera alors inaugurée en décembre 1946 sur l’avenue Montaigne. Il sort sa première collection baptisée Corolle en 1947. Elle connut un total succès.

Christian Dior a inventé le style « New Look » qui est caractérisé par des détails comme une poitrine haute, des épaules rondes et des jupes rallongées jusqu’à 30 centimètres du sol.

Cette collection aura permis de redonner aux femmes le pouvoir de la séduction. Un an plus tard, il va à la conquête des États-Unis où il devient le couturier des stars et il parvient à s’exporter à l’international.

En 1954, il lance également la ligne H nommée Flat look. Porteur d’une grande affection pour sa sœur, il met sur le marché sa première gamme de parfum nommée Miss Dior qu’il lui dédie.

Pierre Cardin

Le couturier Pierre Cardin a été dès son enfance fasciné par la mode. Né le 2 juillet 1922, il fait ses débuts comme apprenti chez des tailleurs à Saint-Étienne et à Vichy. Ensuite, il se déplace sur Paris où il exerce dans la célèbre maison de couture parisienne Jeanne Paquin. En 1945, il apporte son talent sur les créations du film la belle et la bête.

Il poursuit son expérience de couturier chez Dior et devient le premier tailleur de la maison Dior en 1946. Trois ans plus tard, il ouvre sa propre maison de couture et connait un succès mondial notamment à travers ses créations robes-boules en 1954.

Il ouvre ensuite ses premières boutiques dans la capitale parisienne et se lance également dans des collections pour hommes à travers des cravates et chemises fleuries.

Quelques années plus tard, il lance sa collection de prêt-à-porter pour femmes qui lui permet de se faire connaitre davantage à travers le monde. Il élargit ensuite ses services en confectionnant des produits pour enfants. Ses créations et son talent lui ont permis de décrocher de nombreux prix en France et à l’international