L’Arab Fashion Week _ un moyen d’encore mieux faire peser Dubaï dans le monde de la mode

Dubaï est fier de sa culture mais tourne énormément le visage à l’Ouest.

Devenu ville-monde, la perle de l’Orient a une excellente tendance à rapprocher les cultures. Le monde de la mode n’est en cela bien entendu aucunement une exception. Depuis 2018, l’Arab fashion Week des Émirats est une opportunité de taille autant pour la région que pour les stylistes de renommée mondiale.

Plus qu’un spot planétaire, le luxe ainsi que le succès de Dubaï émerveillent les occidentaux dont le tremplin est une opportunité en or pour booster encore mieux les affaires. Car l’Arab Fashion Week est avant tout le moyen de séduire les locaux mais aussi de présenter ce qui se fait de mieux au cœur du monde occidental.

La semaine de la mode à Dubaï : présenter des couturiers sensibles aux standards locaux

Par définition, les émiratis sont ouverts d’esprits. Ils ne demandent qu’à découvrir puis disposer en fonction de leurs envies.

Cependant, l’Arab Fashion Week n’est pas uniquement l’affaire du pays. Elle attire férus de mode et investisseurs du Golfe ainsi qu’une importante clientèle libanaise très sensible sur les questions du prêt à porter. Ne vous détrompez pas, la semaine de la mode de Dubaï se vit de la même façon qu’en Europe et aux Etats-Unis et sans complexe. Pour les talents locaux, c’est une façon d’afficher l’originalité et d’affirmer du style tout en usant de pudeur. En revanche, rien ne s’oppose à ce que des tenues un peu plus occidentales ne viennent s’inviter à la fête. Les fortunes locales succombent et peuvent aussi se les acheter sans faire de chèque en bois.

Dans un pays où l’effet Fashion Week est jeune et novateur, Dubaï ose grâce à l’influence de l’Arab Fashion Council, une institution londonienne créée par des membres de la Ligue arabe, pour donner un autre regard sur le monde. Cet organisme de consultation est, en effet, sollicité pour développer les formations professionnelles susceptibles de faire développer la mode au Moyen Orient.

N’oublions pas que les locaux sont des aficionados en termes de mode. Pas loin de 320 milliards de dollars sont dédiés au secteur juste dans la région du Golfe. De quoi tirer de bon bénéfice pour les prochaines années.

La Dubaï Fashion Week : encore plus de visibilité pour les grands noms de la mode

Sans aucun complexe et avec pragmatisme, les grands noms de la mode milanaise, new-yorkaise et parisienne s’invitent localement pour présenter leurs meilleures créations.

Cela va de soi, Dubaï est devenu l’une des villes les plus attractives en termes de chiffre d’affaires pour les stylistes internationaux. Il suffit juste de voir les magasins de luxe qui ont pignon sur rue au cœur du Dubaï Mall et autres rues du centre de la ville. Rien que Louis Vuitton et Chanel peuvent amplement vivre dans le monde grâce aux enseignes présentes au cœur des Émirats. Et le monde de la haute couture internationale l’a très bien assimilé.

Aller à la Dubaï Fashion Week, c’est le moyen de mieux s’affirmer et trouver de nouveaux débouchés clientèle jusque-là inaccessible. Une aubaine qui pourrait même alimenter les circuits asiatiques.

Pour en savoir plus sur :

Qu’est ce qu’ une la fashion week ?